Tenir le défi de l’agilité technique face à l’impermanence du Web